previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

Acupuncture chinoise

 

Il est communément accepté sur base de différentes œuvres, de citations indirectes et des recherches archéologiques que l’acupuncture serait née et se serait diffusée pendant la période néolithique 8000 ans avant Jésus Christ.

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) s’est développée grâce à une série ininterrompue d’expériences et d’observations au long des siècles.
Toutes les différentes théories qui la composent se retrouvent dans le Classique de médecine de l’empereur jaune (Huang Di Nei Jing), écrit probablement par plusieurs mains durant la période de la dynastie des Zhou (plus ou moins 400 ans avant Jésus Christ).

On y retrouve :

  • La théorie Yin-Yang.
  • La théorie des 5 éléments ou mouvements.
  • La théorie des méridiens et des collatéraux (Jing Luo).
  • La théorie des organes et des viscères (Zang Fu).
  • La théorie de l’énergie Qi, du sang Xue et des liquides organiques (Jin Ye).
  • Les méthodes de diagnostics et différenciations des syndromes.
  • La chronobiologie.

Une bonne connaissance de toutes ces théories permet une application pratique et complète de l’acupuncture et de ses techniques adjuvantes : ventouses, guasha, tuna, fleur de prunier.

Il va s’en dire que les conseils diététiques suivant les principes énergétiques chinois, la pratique du Qi Gong et du Taijikuan, la pharmacopée et aussi le respect de tous les rythmes de la nature sont fondamentaux pour la réussite d’un traitement.

C’est pour cette raison, que le patient lui même est la base de la réussite d’un traitement, la combinaison de la thérapie et des corrections que le patient doit s’imposer pour améliorer son quotidien représentent un couple de force inégalable.

Une ancienne fable chinoise décrit parfaitement le travail qui incombe aux patients :

« Un hibou voyageait vers l’est. Fatigué, il s’arrêta dans un bois pour se refaire. Là, il rencontra une tourterelle qui elle aussi se reposait. A la vue du hibou qui semblait essoufflé, la tourterelle demanda : – Où allez-vous? Vous semblez bien pressé.Le hibou répondit :- Je déménage. Je vais vers l’est pour trouver un nouveau logis.La tourterelle reprit :- Pourquoi voulez-vous vous en aller ?- Parce que les gens de l’ouest me détestent, ils disent que ma voix est désagréable. Je ne peux plus y tenir, il faut absolument que je m’en aille.- Puisqu’il en est ainsi, dit la tourterelle, votre déménagement ne résoudra rien. Où que vous alliez, vous rencontrerez le même accueil. Que ne changez-vous pas de voix au lieu de changer de demeure ! »

Recueil d’anecdotes (Shuo Yuan) de Liu Xiang.

Le thérapeute est là pour tous les conseils susceptibles d’accompagner ces changements.

Cette synergie « patient-thérapeute » permet d’étendre considérablement le champ d’action de la médecine chinoise et en particulier l’acupuncture.

C’est dans cette philosophie de vie que les résultats sont les plus spectaculaires.

Thérapeute, prise de RDV et demande d’informations
Eric BASTIN : 0496 27 32 89